Table-ronde

Bâtiments : performance VS esthétique, faut-il choisir ? | <R>EVOLUTION

Mardi 23 Novembre 2021
Anglet

Changer la taille du texte

Taille du texte : A+ A-

Organisé par <R>EVOLUTION

Bâtiments : performance VS esthétique, faut-il choisir ?

Mardi 23 novembre, de 9h00 à 17h00

Après deux éditions pour interroger les liens conception-construction en 2018 et l’opposition Low-tech/High-tech en 2019, R-EVOLUTION revient en 2021 et change d’échelle : zoom sur les systèmes énergétiques, l’intelligence artificielle et les enveloppes performantes, ces héros de l’ombre, qui préparent aujourd’hui leur R-EVOLUTION de l’invisible.

Invisible – du latin Invisibilis, qui échappe à la vue ; est à comprendre dans son sens le plus architectural, c’est la dire : l’intégration architecturale. Associé à la performance environnementale, il fera la part belle à tous ces éléments qui participent à la limitation des consommations énergétiques du bâtiment, la production d’énergie ou encore l’amélioration du confort des usagers et la récupération de données pendant sa phase exploitation. Nous aurons ainsi l’occasion de réfléchir sur sa signification, son origine, l’intérêt ou les limites de la mise en œuvre de dispositifs invisibles, ou encore sur l’existence même d’une révolution de l’invisible et la naissance d’un nouveau courant. Des solutions classiques mises en œuvre différemment, aux idées les plus extravagantes, l’innovation est peut-être cachée là, à vous de le découvrir…

INVISIBILITE VS PERFORMANCE, VERS UNE CONCILIATION ?

TABLE RONDE #1 Quel lien entre performance et invisibilité ?

  • PARTIE 1 : Vers une homogénéisation de l’architecture ?
  • PARTIE 2 : Dissimuler/Déguiser/ ou afficher la performance ?
  • PARTIE 3 : Règlementation urbaines et invisibilité | les choix de l’intégration
  • PARTIE 4 : L’invisibilité comme vecteur d’innovation ?

 

INVISIBILITE & DEMATERIALISATION

 

TABLE RONDE #2 Pilotage, domotique, GTB : outils métiers & outils juridiques

  • PARTIE 1 : Gestion intelligente des systèmes/des bâtiments
  • PARTIE 2 : Quelle limite de l’IA au niveau des usages (part de l’IA /part de l’usager) ?
  • PARTIE 3 : Invisibilité dans la conception
  • PARTIE 4 : Des outils « invisibles » pour aller vers la GPE

En savoir plus 

ADRESSE

Espace de l’Océan
1 Place des Docteurs Gentilhe,
64600
Anglet

E-mail

E-mail: 
etessari@nobatek.inef4.com

Laisser un commentaire

 

Newsletter

Tenez-vous au courant de nos dernières actualités !

S'abonner ici